Aime comme Madrague

Aime-comme-madrague-dos-3

Bien qu’il faille encore patienter un peu (voire beaucoup) avant de voir arriver l’été, je vous montre aujourd’hui ma version du tee-shirt « Aime comme Madrague » (Alerte BON PLAN: patron gratuit!!), de la créatrice Aime comme Marie, un top sans manche et décolleté dans le dos!

Après avoir fini deux robes qui m’avaient pris pas mal de temps, j’ai eu envie d’un projet facile et rapide, qui me permette d’écouler un peu mon stock de tissu.

J’avais acheté ce coupon de tissu « Twist Moutarde » de l’atelier Brunette avec comme idée d’en faire des petites pochettes zippées à offrir à Noël… Ayant légèrement surestimé mon temps libre au mois de décembre, j’ai dû faire autrement pour les cadeaux, et du coup, j’avais sur les bras un coupon de 70 cm de ce magnifique tissu.

Tissu-Atelier-Brunette-Mustard-Twist

70 cm, ce n’est pas très long, et puis j’avais ce patron gratuit que j’avais téléchargé quelques semaines auparavant, qui était assemblé et découpé et qui n’attendait plus qu’à être utilisé! Mais bon, rien à faire, 70 cm, ce n’était pas assez long, j’aurais eu froid au nombril ! C’est alors que j’ai eu l’idée (de génie?) d’ajouter une basque en bas du tee-shirt pour en rallonger la longueur ! Heureusement, ma laize était assez large, j’avais assez de chute pour confectionner une basque qui mesurait en tout 3 fois la largeur du devant (et 13 cm de hauteur si mes souvenirs sont bons!).

J’ai pris mes ciseaux et c’était parti ! Il n’y a que deux pièces à ce patron, donc c’était easy-peasy!

Schéma - Aime comme Madrague Basque

Prise dans mon élan de créativité, je me suis même sentie pousser des ailes et j’ai décidé de tester les coutures anglaises pour avoir de jolies finitions à l’intérieur, vu que je n’allais pas doubler le vêtement! J’ai toujours cru que les coutures anglais (« french seams » en français, ça me fait toujours marrer ces hasards de traduction) étaient une technique hyper compliquée, réservée à l’élite des couturières, du genre de celles qui ont la patience de faire des toiles et des finitions à la main (des tarées non?! 😉 )

Mais ça c’était avant, avant que je ne regarde les cours gratuits sur le site Artesane (si vous ne connaissez pas, c’est un site génial sur lequel on a une pro de la couture (Annie Coton pour ceux qui connaissent) qui nous montre pas à pas comment maîtriser toutes les bases de la couture et avoir les finitions les plus pros possibles (pose de fermeture éclair visible et invisible, etc etc)). Bref, grâce à ces vidéos, j’ai découvert ce qu’étaient les coutures anglaises et en fait ça n’a rien de sorcier: il suffit de coudre une première fois envers contre envers à 0,50 cm du bord et une seconde fois endroit contre endroit à 1 cm (pour une valeur de couture de 1 cm), le tout à la machine! Je ne sais pas pourquoi, j’avais toujours cru que les coutures anglaises impliquaient de la couture à la main!

Aime-comme-Madrague-devant-2

Bref (bis), j’ai assemblé le top avec des coutures anglaises, et j’ai fait des tout petits ourlets à l’encolure et au dos. J’ai même replié le tissu sur lui même 3 fois au lieu de 2, parce qu’au bout de 2 fois, je trouvais que l’encolure n’était pas assez dégagée sur le devant.

Puis j’ai fait l’ourlet de la basque et ce n’est qu’après que j’ai créé mes fils de fronce et que j’ai assemblé la basque froncée au haut du tee-shirt.

Aime-comme-Madrague-devant

Et j’ai envie de dire : VOILAAAA! 

Une fois le patron imprimé et scotché, la découpe du patron, la découpe du tissu et la couture ne m’ont pris que deux petites heures! En s’appliquant sur les finitions!! Un projet gratifiant très rapidement, ça fait plaisir !

Au niveau du choix de la taille, j’ai coupé un XS, qui est la taille qui correspondait à mes mensurations, et pas de soucis, le haut n’est pas moulant, il est lâche juste ce qu’il faut, j’ai hâte de le porter pour les grosses chaleurs de cet été!!

En bonus, ça m’a donné d’autres idées de hacking: pourquoi pas en faire une robe d’été en rallongeant la basque ?


Aime-comme-Madrague-dos
Aime-comme-Madrague-coté

PS: Comme vous pouvez le voir sur les photos, j’ai rentabilisé ce coupon jusqu’au dernier bout de tissu puisque je me suis créé une barrette « noeud papillon » avec les chutes! Je ne sais pas encore si je la porterai avec le haut, j’ai un peu peur de » l’effet pyjama/j’ai 4 ans »….

4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Oooh c’est vraiment trop trop joli avec une basque! Ca apporte beaucoup au modèle qui n’est pas trop mon style à la base. Mais comme ça, je me vois tout à fait le porter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *