La robe Orla – Orla Dress by French Navy

Bonjour à tous!

Un article rapide aujourd’hui pour vous présenter ma version de la robe Orla, un patron gratuit de la créatrice sud-africaine French Navy (son compte instagram Frenchnavynow).

J’ai découvert ce patron au début de l’été et j’ai tout de suite vu le potentiel de cette petite robe, basique et donc facile à hacker. Pour ma première version, j’ai choisi de travailler le dos. Vous pouvez retrouver le tutoriel en image de ma façon de procéder ici.

Si vous voulez avoir des idées sur la versatilité de cette robe, je vous invite à explorer le #anorlaaffair sur Instagram. Il s’agit d’un concours qui a été organisé par 4 blogueuses américaines autour de ce patron. Pendant un mois, elles ont publié des tutoriels pour hacker la robe, des créations dans différents tissus, etc… Et pour encore plus d’idées, allez jeter un oeil à cet article de chez Maddiemadethis : elle m’a donné envie de faire toutes les versions proposées!

Pour revenir à ma version, je suis absolument fan de mon tissu : il s’agit d’un crêpe fin mais non transparent trouvé au marché de la plaine pour 3 € le mètre! J’en avais pris 2 mètres il me semble et j’ai quand même eu des chutes, dans lesquelles j’ai cousu un petit débardeur à volants. Une fille sur instagram m’a dit qu’elle avait acheté un haut dans le commerce avec ce tissu mais elle ne m’a pas dit la marque et je n’arrive plus à retrouver son post…

La robe est entièrement doublée (sauf les manches) avec du voile de coton noir pour la rendre plus agréable à porter. J’ai assembler la doublure au tissu principal à la machine, d’abord le haut puis la jupe dans les marges de couture de la taille et ensuite j’ai assemblé le haut et le bas de la doublure à la main au niveau de la taille. Les finitions sont donc très propres à l’intérieur.

Le seul petit « défaut » réside dans ma découpe triangle: j’ai vu un peu trop profond et ça a tendance à bailler un peu.

Au niveau du boutonnage aussi c’est un peu cochon parce que je voulais mettre des boutonnières à bride mais j’avais fait mes brides dans du fil à bracelet brésilien….. très mauvaise idée, non seulement ça a été compliqué à piquer mais en plus, c’était trop fin pour tenir autour des boutons… j’ai fini par coudre les deux pans ensemble au niveau des boutons par des points à la main, j’ai pas besoin d’ouvrir les boutons pour enfiler la robe. Mais bon c’est moche, il faudrait que je reprenne ça pour l’été prochain et que je rajoute enfin le 3ème bouton au milieu….

Voilà, je crois que j’ai tout dit, je vous laisse avec les photos. J’ai beaucoup porté cette robe cet été, donc je vous laisse avec deux ambiances : montagne et Méditerranée 🙂

En regardant cette photo, j'ai même l'impression que je pourrais superposer les deux pans du haut pour créer une vrai boutonnière... à voir si ce n'était pas seulement le vent qui faisait cet effet!

La photo où mon copain se demande ce que je fabrique 😀
Aucun respect pour la beauté des finitions !
(je précise quand même que je n'étais pas à poil, je m'étais changée, mais ch'tais cachée 😉 )

Le chignon "crotte de chien" sur la tête pour finir, c'est cadeau!
Un commentaire Ajoutez les votres
  1. je suis si hereuse que vous avez trouvé de l’inspiration dans mon poste ! j’adore le tissue (c’est super avant le mur carrelé — c’est où ça ?) et votre modification au dos. merci d’avoir inclus un lien à moi, je suis hereuse d’avoir trouvé un nouveau blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *