Le maillot de bain URSULA de Wear Lemonade x Noo


Maillot-de-bain-ursula-wear-lemonade

Bonjour à toutes et à tous!

Le blog a été un peu délaissé ces derniers mois par manque de temps, mais ce n’est pas pour autant que je n’ai rien cousu! J’ai plein de nouvelles réalisations à vous montrer, et je commence aujourd’hui avec ma version du maillot Ursula (Je l’avais pas remarquée tout de suite mais j’adore cette référence à la Petite Sirène!).

Ce modèle est issu d’une collaboration entre les marques Wear Lemonade et Noo, et le patron a été mis à disposition gratuitement sur le site Makemylemonade.

Comme cela a déjà été mis en avant sur la toile, les explications qui accompagnent le patron montrent comment réaliser des finitions sans doubler le maillot. Pour les couturières aguerries, il ne doit pas être bien compliqué d’ajouter une doublure maillot de bain. Toutefois, comme je n’en n’avais pas sous la main, mais qu’il me restait une chute de tissu « maillot de bain » assez grande, j’ai voulu tester tout de suite, et pour éviter les effets de transparence type « tee-shirt mouillé » pas franchement glamour, j’ai décidé de doubler le maillot intégralement avec le tissu principal… pour voir!

maillot-de-bain-ursula-wear-lemonade (2)

Pour le bas

Le test de la doublure en tissu « maillot de bain » est plutôt réussi (même si je n’ai pas été assez précise et qu’il y a plein de défauts, j’espère que personne ne viendra mettre sa tête là!), même si c’est sûr que ça aurait été plus confortable avec de la doublure spéciale maillot. Mais au moins, comme je n’ai pas mis d’élastique à la taille ni aux tours de cuisse, le bas est bien épais et il tient bien en place (bon j’avoue, j’ai pas essayé de plonger avec, mais pour se tremper dans la Méditerranée, ça marche!).

culotte-maillot-ursula

Tant que j’y suis, si vous avez vu le modèle original, vous remarquerez que j’ai pas fait la culotte aussi haute que ce qui était prévu dans le patron. En regardant les photos, je la trouve même encore trop haute, je préfère les bas de maillot taille basse. Du coup, si je me motive, je vais découdre et enlever encore 1 ou 2 cm de hauteur.

maillot-de-bain-ursula-wear-lemonade-entier-2

Pour le haut

Pour la brassière par contre, et notamment pour les lanières qui servent à fermer le maillot dans le dos, la double épaisseur « tissu + doublure » n’était pas super esthétique. Ça faisait un effet « gonflé » qu’il aurait fallu aplatir avec des surpiqûres, mais j’avais peur que le résultat final ne me plaise pas non plus (et j’avais la flemme de défaire des surpiqûres..).

Malgré ça, je voulais quand même absolument doubler le devant de la brassière, pour des raisons de pudeur ! Du coup, j’ai décousu la doublure des pièces du dos, et j’ai refermé la doublure du devant sur les côtés, avec des points à la main (motivée motivée!). A ce stade, je n’avais toujours pas fermé le bas de la brassière. En découvrant le patron, j’avais commandé la bande anti-glisse qui était préconisée pour éviter que la brassière remonte. Finalement, j’ai pris un vieux maillot bandeau qui avait une structure en mousse sur le devant, avec les bonnets déjà formés, je l’ai découpé pour ne garder que la partie « buste », et je l’ai inséré entre mon tissu principal et ma doublure, en le cousant aux marges de coutures sur les côtés pour qu’il tienne bien en place et ne vrille pas. Puis, j’ai refermé le bas de la brassière, en piquant sur la structure en mousse pour consolider le tout.

maillot-de-bain-ursula-wear-lemonade-haut

Je suis super contente du résultat, même si ce n’était peut être pas nécessaire, au moins je me sens bien maintenue à ce niveau là!

Si vous avez cousu le patron, vous remarquerez peut-être que le devant de la brassière est froncé tout le long alors que normalement, on n’est censées froncer qu’un peu sous chaque sein. Bon, je dois avoir un problème avec les patrons Wear Lemonade, ils sont toujours trop large sur moi, il faudrait que j’essaye de les faire en enlevant directement 1 cm au pli devant (voire derrière aussi). Bref, tout ça pour dire que ça baillait trop si je respectais le patron à la lettre, du coup j’ai tout froncé et j’aime bien le résultat.

DSC_3419

(Le noeud du dos est tout moche sur cette photo mais il y avait énormément de mistral au moment où on a pris les photos!)

Je vous laisse avec une dernière photo de ce maillot (même si j’assume moyennement de m’afficher en maillot de bain sur internet) et je vous dis à très bientôt pour partager mes autres réalisations du début de l’été!

Bonne fin de journée!

maillot-wear-lemonade-ursula-carry

(Photos prises à Carry-le-Rouet, je ne me lasse pas de la couleur de l’eau !)

 

5 commentaires Ajoutez les votres
  1. Ne t’inquiète pas tu as une silhouette élancée comme il faut donc no complexe! 🙂
    J’avais lu un compte-rendu du patron pas hyper positif (il me semble hein) sur le blog Le fil à coudre d’Anna et vu toutes les modifs que tu as dû effectuer je me dis que ce patron ne remonte décidemment pas dans mon estime.
    Au final tu l’as carrément réussi quand même donc chapeau! 🙂 Ca laisse songeuse pour l’été prochain!

  2. Merci pour ton retour sur ce patron. Pour un premier maillot, je le trouve très réussi. Les volants du top sont très jolis, tu as bien fait de froncer sur toute la longueur. Ton maillot fait son petit effet et on ne dirait pas du « fait main ». Tu peux le porter fièrement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *