Janvier: La Robe #jecoudsmagarderobecapsule2017

Ca y est, l’heure de présenter son premier projet du challenge Je Couds Ma Garde-Robe Capsule 2017 a sonnée!

Comme je l’avais indiqué dans mon article de présentation du projet, j’ai commencé doucement et j’ai choisi de coudre une robe pour ce premier mois de l’année! Les robes, c’est ce que je couds le plus je pense, c’est pratique pour les matins où on a pas trop d’inspiration pour assembler des hauts et des bas.

Le choix du patron et l’idée de base

Pour cette robe là, j’avais une idée précise en tête, je voulais enfin utiliser mon patron de la combinaison Iris de Dessine-moi un patron acheté l’année dernière, mais en l’adaptant en robe. En effet, je trouve les combinaisons très jolies, mais je n’en porte jamais, et surtout en version pantalon, ça fait très habillé, je n’aurais pas été à l’aise et je me serais sentie déguisée dedans. Du coup, comme j’avais fait une toile du haut et que j’avais constaté que le buste tombait très bien, je me suis dit que c’était bête de ne pas l’utiliser et j’ai eu l’idée de supprimer le pantalon et de le remplacer par une jupe courte et un peu bouffante, dans le même esprit que celle de la robe Tulipe, de Dessine-moi un patron également.

Et puis, j’ai voulu surfer sur la mode des volants, inspirée par tous ces jolis hauts qu’on voyait passer sur Instagram cet été, et je me suis dit qu’il n’y avait rien de plus facile que de les insérer dans les découpes princesses du buste de la combi Iris, comme ça il n’y avait rien à patronner, le boulot était déjà fait !

 

Le patron de la jupe : la jupe Sigma de Papercut Patterns

Au départ, je voulais patronner la jupe toute seule. Après réflexion, je me suis dit que j’aurais plus vite fait de regarder dans ma patronthèque si je n’avais pas un modèle de jupe qui ferait l’affaire. Je suis alors retombée sur le patron de la Sigma Dress (qui a aussi une version jupe) de Papercut Patterns, et je me suis dit que ça serait parfait ! J’ai pris le modèle avec les fronces et n’ai rien modifié au patron. A la place des fronces, j’ai simplement créé deux plis de chaque côté de la taille, au niveau des découpes princesses, pour résorber le surplus de tissu et faire en sorte que ça coïncide avec la ceinture de la combi Iris.

J’ai aussi légèrement raccourci la longueur de la jupe pour moderniser un peu la robe. Je trouvais qu’entre le col et les manches longues, le haut était suffisamment couvrant, et qu’une jupe plus longue aurait donné un côté un peu trop austère à la robe. C’est un peu court mais avec des collants ça passe très bien !

C’était la première fois que je cousais un patron Papercut et j’ai vraiment beaucoup aimé le détail des instructions, les finitions sont très propres à l’intérieur. Ce que j’ai également apprécié c’est que le PDF permet de n’imprimer que la jupe, ce qui réduit le nombre de pages à scotcher, c’était parfait pour mon projet!

Je suis super contente de mon choix de jupe, je trouve que la jupe Sigma s’accorde parfaitement avec le haut de la Iris.Et en plus, elle a des poches!

Le tissu

A l’époque où j’avais acheté le patron de la combinaison, je voulais copier la version combishort de Basile et Léon dont j’ai déjà parler dans mon premier article (coucou!). J’avais donc commandé le même tissu que Marie pour être sûre de ne pas me tromper, puisque j’aimais beaucoup le rendu de la sienne et qu’à l’époque je débutais en couture et je n’y connaissais rien en tissus!

J’ai donc commandé 1m50 de gabardine légère noire, un peu stretch chez Mondial Tissu. Ce tissu est effectivement parfait pour ce patron, et pour un vêtement d’hiver: un peu épais, avec de la tenue et confortable puisqu’il contient de l’elasthanne.

Mini tuto pour ajouter des volants

Pour les volants, c’est très simple. J’ai découper deux bandes de tissu de 70 cm de long et de 7 cm de large. Je n’ai pas de surjeteuse donc pas de possibilité de faire un petit ourlet roulotté pour finir le volant, ce qui serait la finition la plus propre je pense. A la place, j’ai utilisé un point zig zag très serré (le plus serré possible, comme pour faire des boutonnières), et j’ai piqué avec ce point à 0,5 cm du bord de chacune des bandes le long des bandes, sur l’un des côtés les plus longs.

Ensuite, j’ai découpé le surplus de couture au ras de mon point zig zag. Il y a encore des petits fils qui ont tendance à dépasser, mais franchement, pour des finitions à la machine, j’en suis très satisfaite. J’avais utilisé la même méthode pour « ourler » le volant de ma robe verte dos nu, et ça tient bien !

Si j’avais utilisé un tissu plus fin j’aurais fait un mini ourlet, mais là, avec la gabardine ça aurait été trop épais et le volant aurait été trop rigide à mon goût.

Après avoir fait l’ourlet ou le zig zag, il ne vous reste pus qu’à passer deux fils de fronce et à froncer chaque bande pour en faire correspondre la longueur avec celle des découpes du buste. Ensuite, on les insère en sandwich entre la pièce de milieu du buste et celle de côté.

Portabilité

J’ai déjà porté cette robe deux fois depuis que je l’ai finie et je suis ravie, elle est très confortable! Même avec les températures glaciales que nous avons eu ces derniers temps, elle se porte très bien avec un body dessous et des collants en laine.

Au niveau superposition, j’avoue qu’avec les volants, impossible de porter un pull par dessus, mais avec un gilet ou une veste style tailleur, ça passe très bien, ça cache les volants ce qui permet de rendre la robe un peu plus sobre pour aller bosser. Je l’ai porté avec une veste bordeaux et ça permet de casser un peu le côté veuve noire.

Bref, je pense que c’est une robe qui serait pas mal portée cet hiver, elle est simple, avec un petit twist.

Bilan

Je suis très contente de mon premier projet pour ce challenge « Je couds ma garde-robe capsule ». Au niveau de la gestion du temps, je m’en suis bien sortie mais j’avais déjà fait la toile cet été et j’ai carburé les premiers jours de janvier parce que je voulais qu’elle soit finie pour le 6. Finalement, je n’ai pas eu le temps, mais je l’ai finie mi-janvier et les photos ont été prises dans la foulée.

C’est pas dit que ce soit aussi facile pour les prochains mois, mais on va essayer de tenir le cap!

5 commentaires Ajoutez les votres
  1. Robe magnifique qui vient d’arriver dans ma to do list ! Si je peux me permettre, je pense que mettre une petite dentelle fine ou un galon picot très fin permettrait de faire de joli rebords aux volants sans avoir besoin de surjeteuse.

  2. Franchement bravo ! Elle est canon cette robe ! Et tu peux te targuer d’avoir un modèle unique avec ces modifications. Le fit me semble parfait, ta garde-robe capsule est très prometteuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *